bandeau publicitaire

Dimanche 20 Mai 2007

Dimanche 20 Mai 2007

RIVE- RENAGE 16 BAGNOLS 6

LIVRON Stade de la sablière – bonne pelouse – température estivale
Bon arbitrage de M.DELORME Laurent du comité de DROME ARDECHE.
Mi-temps : RIVE- RENAGE 0 BAGNOLS 6

Sévèrement pénalisés durant les premières minutes de la rencontre, les BAGNOLAIS, réduits à quatorze, ont longtemps fait preuve de courage et d’abnégation avant de s’incliner en fin de match.Le coup d’envoi est donné avec une demi-heure de retard, due aux ennuis mécaniques du car bagnolais.Pourtant, malgré une préparation chaotique, les jaunes et noirs entrent dans la rencontre sans complexes et avec, il est vrai, l’appui du vent, s’installent dans le camp alpin.Le premier quart d’heure n’est pas terminé et déjà les bagnolais sont privés de leur 3ème ligne aile, Olivier BOTELLA, prié par l’excellent M. DELORME, de regagner les vestiaires. Ce coup du sort encourage les BLEUS qui tentent leur salut par devant sans y parvenir.On approche de la première demi-heure et les bagnolais sont maintenant dans la partie lorsque GIRARD, pris par la patrouille, est puni dix minutes.
Malgré cela, les GARDOIS, vaillants, obtiennent une pénalité qui permet à DAMIEN DESPREZ d’ouvrir le score.


RIVE- RENAGE 0 BAGNOLS 3
Les bagnolais tentent de jouer vers les extérieurs ; tour à tour, GIROIRE SALVADOR et HONNO tenteront de forcer la défense alpine qui fait bonne garde. Une seconde pénalité obtenue en position difficile permet néanmoins à DAMIEN DESPREZ de concrétiser la domination bagnolaise.
Girard est revenu sur le terrain et ce sont les ALPINS qui vont être punis, en l’occurrence ZAMPARINI, qui est prié de regagner le banc pour dix minutes.Les jaunes et noirs vont avoir l’occasion d'alourdir le score grâce à Michael LEVY sur un coup de pied à suivre pour lui-même, mais le rebond ne lui est pas favorable.Le score en reste là pour cette première mi-temps.
Après les agrumes, on sent que les joueurs du comité des ALPES sont plus frais et, profitant du vent, s’installent dans le camp gardois. Thierry GIRARD, blessé, a laissé sa place à GRACIA et Arnaud ALVERNHE a suppléé Julien MONTEYREMARD.
Le temps s’écoule et on commence à se demander combien de temps cette héroïque défense bagnolaise va pouvoir tenir.
MILLET et FERNANDEZ sont entrés en jeu et la défense tient toujours.Les joueurs de RIVE-RENAGE vont obtenir une pénalité bien placée qui leur permettra d’ouvrir le score par AYMURO


RIVE- RENAGE 3 BAGNOLS 6


RIVE- RENAGE 8 BAGNOLS 6
BERTHELO, LASSIA et SECONDE font leur entrée sur le terrain pour redynamiser la formation bagnolaise qui va encaisser trois nouveaux points de pénalité engrangés par AYMURO


RIVE- RENAGE 11 BAGNOLS 6
On approche de la fin du match et plusieurs attaquent bagnolaises orchestrées par Lionel LAURENS vont échouer de peu. Une dernière charge de ERWEN METOIS sera muselée et dans les arrêts de jeu, ce sont les bleus de RIVE-RENAGE qui marqueront l’essai qui sonnera le glas de la formidable aventure bagnolaise, lorsque M. DELORME sifflera la fin du match.

RIVE- RENAGE 16 BAGNOLS 6
Certes cette rencontre laissera un goût bizarre pour ne pas dire amer, mais les 22 protégés du Président BERTHOMIEU présents sur le terrain de LIVRON, les absents pour blessure VICENTE- BRUNACHE- GARRIGA- CHEVALIER et LEGENDARME et l’encadrement SPORTIF sont à féliciter pour la détermination et la vaillance dont ils ont fait preuve tout au long de la saison.


Image Hosted by ImageShack.us
Puis, après plusieurs temps de jeu, les bleus vont trouver le salut au large par un essai en bout de ligne devant leurs supporters enthousiastes de CUILLALLO.
L’essai n’est pas transformé

EDITO

"Journée de rugby historique pour les amateurs de rugby BAGNOLAIS avec le 16ème de finale du championnat de France de PROMOTION d’HONNEUR disputé sur le stade de LIVRON ce DIMANCHE à 16 heures face à l’entente RENAGE - RIVES. Pour avoir évolué sur l’ancien terrain de RIVES, les anciens BAGNOLAIS savent que le club cher au Président CAZAUX, situé entre GRENOBLE et BOURGOIN, est vraiment au cœur du rugby ALPIN. Pour se qualifier les JAUNE et BLEU ont éliminé le club AUVERGNAT de MANZAT et avaient terminé devant des clubs comme AIX les BAINS, GRENOBLE U.C., et LE TOUVET PONCHARRA. Comme dit le Président BERTHOMIEU "C’est du solide" Peu importe, à ce stade de la compétition il n’y a plus d’équipes faibles. Les BAGNOLAIS qui craignaient un premier tour qui ne leur avait pas toujours souri dans le passé sont plus à l’aise et n’ont pour le coup rien à perdre dans cette aventure. Certes la bataille d’avant de dimanche à DONZERE a laissé des traces mais sur leur point fort les BAGNOLAIS ont su construire leur victoire. La composition de l’équipe sera sensiblement identique à celle de DIMANCHE. Les Jaune et NOIR doivent faire preuve une fois de plus de sérieux et d’abnégation. Quoi qu’il arrive, il faudra jouer jusqu’au coup de sifflet final car c’est la règle dans ce genre de rencontre couperet. Nombreux sont les BAGNOLAIS qui feront le déplacement à LIVRON ; on a envie de vous dire : Surtout faites-vous plaisir et par là même faites-nous plaisir.

"Guy Lauzent"

Dimanche 13 Mai 2007

Dimanche 13 Mai 2007
Les Seniors disputaient les 32èmes de finale contre Grane, à Donzère.
RCBM 26 - 21 Grâne

Température estivale – vent latéral assez fort- Arbitrage comité des ALPES
Pour BAGNOLS
4 ESSAIS : METOIS-GRACIA-LEVY-FERNANDEZ.
3 Transformations DESPREZ
Pour GRÂNE
2 ESSAIS : BOUNIAS- LLOPIS
1 Transformation CERCIERS
3 Pénalités CERCIERS

Grâce à une très bonne entame de match, les bagnolais ont construit un succès mérité mais que leurs puissants adversaires auront contesté jusqu’au coup de sifflet final.
Dès le coup d’envoi, les jaunes et noirs allument coup sur coup deux pétards par GIROIRE et BORREIL qui passent le premier rideau adverse ; LAURENS tente un drop mais le contre permet aux rouges de se dégager et d’obtenir une pénalité que l’excellent CERCIERS réussit.
BAGNOLS 0 GRÂNE 3

L’alignement BAGNOLAIS domine son vis-à-vis en début de rencontre avec LEGENDARME et CHEVALIER. Sur une prise de GIRARD, la balle parvient à METOIS qui, propulsé par la meute bagnolaise, aplatit derrière la ligne. DESPREZ transforme.
BAGNOLS 7 GRÂNE 3

Profitant de ce temps fort et malgré la sortie sur blessure de LEGENDARME, les jaunes et noirs vont maintenir la pression sur l’adversaire et concrétiser leur domination par un nouvel essai de GRACIA que transforme DESPREZ.
BAGNOLS 14 GRÄNE 3

On approche de la pause et c’est au tour des drômois de profiter d’une pénalité pour hors-jeu.CERCIERS réduit le score.
BAGNOLS 14 GRÂNE 6

Après les agrumes, les bagnolais reviennent avec de bonnes intentions et obtiennent une mêlée au centre du terrain sur un renvoi raté de GRÂNE. METOIS combine avec BORREIL pour finalement servir LEVY lancé. Le 3/4 aile bagnolais ne sera pas rattrapé et marquera entre les perches. Transformation de DEPREZ.
BAGNOLS 21 GRÂNE 6

Michel Blanc et Olivier BOTELLA font tourner l’effectif car les joueurs de GRÂNE sont rugueux. RECZECK- MILLET ALVERNHE et FERNANDEZ font leur entrée.
Les rouges se rapprochent par une nouvelle pénalité de CERCIERS.
BAGNOLS 21 GRÂNE 9

Mais sur une relance de DESPREZ les bagnolais se retrouvent près des lignes adverses et l’opportuniste FERNANDEZ marque en coin le 4ème essai bagnolais. Non transformé.
BAGNOLS 26 GRÂNE 9

Il reste un quart d’heure à jouer et les rouges et blancs, profitant d’une mauvaise appréciation de l’arbitre et des joueurs bagnolais, vont inscrire leur premier essai par LLOPIS, rentré en jeu après la pause. CERCIERS transforme.
BAGNOLS 26 GRÂNE 16

Le jeu devient plus dur dans la mesure où les joueurs de la DRÔME pilonnent le camp BAGNOLAIS mais les placages de GIROIRE, BRUNACHE et HONNO obligent les rouges à jouer avec les avants. Après un bon temps de jeu ils vont parvenir à leurs fins grâce à BOUNIAS qui marque en coin.
BAGNOLS 26 GRÂNE 21

On entre dans les arrêts de jeu et tout est encore possible. Le sursaut des avants bagnolais avec GARRIGA MONTEREYMARD MAHIEU et CHEVALIER sera salutaire ainsi que la bonne prise en touche de VICENTE. Les dernières minutes seront longues mais M.MUNOZ, le référé du Comité des ALPES, libère le camp bagnolais en sifflant la fin de la rencontre.

EDITO

R.C.Bagnols Marcoule- A.S.Granoise "Ce dimanche, à 14 heures, se déroulera, à DONZERE, la rencontre de 32ème de finale du championnat de France de PROMOTION d’Honneur opposant BAGNOLS à GRANE. C’est donc le club classé 2ème de DROME-ARDECHE que les protégés du Président BERTHOMIEU vont devoir affronter. Ce village situé à l’est de LORIOL et réputé pour ses magnifiques chemins de randonnées pédestres au cœur de la DROME provençale est également un fief du ballon ovale. Son école de rugby reste une référence. Les protégés du Président LHABITANT ont terminé juste derrière DIE qui possède une grosse équipe. Ils n’ont concédé que 5 défaites et sont restés invaincus sur leur pelouse du stade Alfred DEBRUIN. Les blancs et rouges possèdent un bon cinq de devant et un très bon joueur de relance qui évolue aussi bien à l’ouverture qu’à l’arrière. Le reste de la formation drômoise est composé de jeunes dynamiques. Du côté bagnolais, on semble avoir digéré le cauchemar des Angles et c’est un groupe sérieux et motivé que l’on a pu suivre aux derniers entraînements. Sous la houlette de Michel Blanc et Olivier BOTELLA et le regard attentif de Joël et Jean-Paul, les avants bagnolais ont multiplié les actions de jeu dans l’axe et le travail sur les fondamentaux. Mentalement, l’encadrement a tout fait pour diminuer cette pression qui avait trop envahi le groupe avant la finale de Provence. Les entraîneurs ont gardé leur confiance au groupe qui a évolué en finale de PROVENCE, on note cependant les retours de Julien MONTEREMARD et Patrice FERNANDEZ quant à Olivier BOTELLA, il ne se mettrait sur la feuille de match qu’en cas de défection après l’échauffement. C’est un nouveau challenge qui s’offre aux jeunes seniors du R.C.B.M. et l’union entre tous les joueurs au sein du groupe reste la clé de ce genre de compétition. Union entre les 22 acteurs qui doivent faire bloc mais également union avec les supporters qui se déplaceront nombreux au stade J.P.RIVES à DONZERE avec au premier rang J. C. ALACID, David LASSIA, David BERTHELO, François VACAS, Gaëtan CALLEJON, Pierre GOURDON et Christophe BRUNIERE que seule la limitation du nombre de joueurs sur la feuille de match prive pour ce premier tour du maillot JAUNE et NOIR que leurs 22 camarades auront à cœur d’honorer ce dimanche à DONZERE. Départ du car à 12h45. Le groupe : STEPHEN GARRIGA MAHIEU RECZEK LEGENDARME CHEVALIER GIRARD VICENTE BOREIL LAURENS SALVADOR HONNO GIROIRE LEVY DESPREZ SECONDE ALVERNHE GRACIA METOI MILLET BRUNACHE MONTEREMARD FERNANDEZ BOTELLA

" Guy Lauzent "

EDITO - Jeudi 26 Avril 2007

Finale de PROVENCE BAGNOLS/ PLAN d’ORGON

"Samedi, sur la pelouse du stade ROGER PAGES aux ANGLES, le rideau va tomber sur le championnat de promotion d’honneur du comité de PROVENCE avec la finale opposant les deux formations arrivées en tête au soir de la 18ème journée.
A l’issue de cette confrontation, le BOUCLIER DE PROVENCE sera remis à l’un des deux capitaines qui le confiera à son club durant un an."Toucher du bois", comme disent les anciens, reste le rêve de tous les joueurs de ballon ovale.Les deux formations se connaissent et se respectent mutuellement. Les planais ont réussi une belle performance pour leur 1ère saison en PROMOTION.
On ne présente plus les protégés du Président DEBENNE. Joueurs solides pratiquant un rugby certes rugueux mais par ailleurs très efficace.Rappelons qu’ils ne se sont inclinés qu’à 4 reprises durant la saison. Le cinq de devant est très technique et capable de priver l’adversaire de ballon.
La conquête en touche reste également le point fort des rouges et noirs.

Côté bagnolais, on a préparé sérieusement cette finale. Jouer 2 finales de PROMOTION d’Honneur en 3 saisons prouve le niveau réel de l’équipe dirigée par MICHEL BLANC et OLIVIER BOTELLA. Le style de jeu, basé sur la dynamique devant et le jeu au large derrière, semble convenir au jeunes bagnolais formés au club ainsi qu’aux sympathiques garçons venus d’horizons différents enrichir de leur technique et de leur passion la sauce rugbystique bagnolaise.
Ce qui est pris n’est plus à prendre mais une finale reste une finale et pour ramener à St EXUPERY ce BOUCLIER, il faudra aux 22 jaunes et noirs présents sur la pelouse de PAGES faire preuve d'"Humilité dans la préparation, de solidarité et d’abnégation durant toute la partie".Le groupe qui évoluera samedi ne sera connu qu’après l’entraînement, mais il est évident que ce sont tous les éléments qui ont permis aux protégés de PHILIPPE BERTHOMIEU d’être en finale, qui auront leur part dans le succès que l’on souhaite à cette bande de copains.

Post script : La finale se déroulant dans un lieu plus proche de BAGNOLS (LES ANGLES) le bureau, en accord avec les entraîneurs, a souhaité que les joueurs, l’encadrement, les supporters habituels et les personnes inscrites partent "Tous ensembles" dans le même car à 15 heures afin de resserrer encore plus les liens de la grande famille du R.C.B.M.

"Guy Lauzent"

Dimanche 15 Avril 2007

BAGNOLS 20 NOVES-St REMY 13 Beau temps, terrain souple, bonne affluence; arbitre M .MARBOCH du comité de PROVENCE. Pour BAGNOLS : 3 essais HONNO DESPREZ LAURENS 1 transformation LEVY 1 DROP BORREIL Pour NOVES : 2 essais DURES COLLECTIF 1 pénalité DURES Score mi-temps BAGNOLS 10 NOVES 3 Ambiance de fête autour du stade St EXUPERY pour cette dernière rencontre de poule entre BAGNOLS et l’entente NOVES St REMY qui a vu la victoire des BAGNOLAIS et, par là même, leur qualification pour la finale de PROVENCE et pour les 32ème de finale du championnat de France. Les jaunes et noirs entrent dans le vif du sujet et dès la 10ème minute inscrivent un essai en coin par HONNO BAGNOLS 5 NOVES 0 Mais les visiteurs viennent à leur tour jouer dans le camp BAGNOLAIS et obtiennent une pénalité réussie par DURES BAGNOLS 5 NOVES 3 Le jeu est équilibré, les 2 formations pratiquant un rugby de mouvement. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir les jaunes et noirs prendre le large par un essai de Damien DESPREZ. La transformation difficile ne sera pas réussie. BAGNOLS 10- NOVES 3 Les maraîchers veulent rester dans le match et jouent rapidement 2 touches consécutives mais la défense bagnolaise privée de GIROIRE sur carton blanc ne se laisse pas déborder. La mi-temps survient dans une ambiance taurine grâce à la peña "FAÏ DE BRUT de l’ARDOISE" On enregistre les entrées en jeu de ALVERNHE, ALACID, VACAS, en lieu et place de SECONDE, VICENTE et SALVADOR qui ont beaucoup donné. Les visiteurs bien organisés restent toujours dangereux et obtiennent plusieurs pénalités qui ne donnent rien. Sentant le danger d’un retour possible BORREIL, le demi de mêlée catalan, réussit un drop qui permet aux bagnolais de respirer. Les visiteurs jouent au large et sur une de leur attaque grand champ ce diable de LAURENS surgit et après une interception inscrit un essai de 80 mètres. LEVY transforme BAGNOLS 20 NOVES 3 On pense alors que le match est plié mais c’est mal connaître les visiteurs qui vont marquer un essai après plusieurs tentatives avortés. BAGNOLS 20 NOVES 8 On entre dans le dernier quart d’heure et les jeunes bagnolais passent de peu à côté de l’essai du bonus suite à une magnifique percée de DESPREZ soutenu par GARRIGA qui se fera rattraper à quelques mètres de la terre promise. Dans les arrêts de jeu ce sont au contraire les avants de NOVES- St REMY qui vont marquer un essai collectif non transformé. BAGNOLS 20 NOVES 13

Image Hosted by ImageShack.us

EDITO - Vendredi 13 Avril 2007

BAGNOLS - Entente NOVES-St REMY Dernier match de poules au stade St Exupery pour les protégés du Président BERTHOMIEU qui sont opposés à leurs homologues de l'Entente NOVES-St REMY. L'Equipe chère aux Présidents GENTIL et MERKLEN est actuellement classée en 5ème position de la poule, c'est-à-dire qualifiable pour le Championnat de France 1ère série. C'est une formation solide qui a obtenu des résultats variables mais parfois surprenants avec, entre autres, des victoires à APT et GRAVESON ainsi qu'un match nul face à la solide formation de PLAN d'ORGON. L'Entente NOVES-St REMY ne cache pas ses ambitions de s'élever au sein du rugby provençal. Pour cela, le bureau, sous l'impulsion de JEAN-MICHEL DURET, mise sur les jeunes et, dans le cadre des bassins de formation, l'entente NOVES-St REMY a pu aligner une équipe JUNIOR en BALLANDRADE et une équipe CADET en TEULIERE. Au match aller les jaunes et noirs s'étaient imposés difficilement avec un essai dans les dernières minutes ; c'est dire que les maraîchers ne viendront pas sur les bords de la CEZE pour faire du tourisme... Côté BAGNOLAIS, les choses sont claires: une victoire placerait les équipiers de GIROIRE à la 1ère place qualificative pour la finale de PROVENCE à CHATEAURENARD et une rencontre de 32ème de finale du Championnat de France face à un club de DROME-ARDECHE. Les joueurs sont conscients de l'enjeu et la pression monte aux entraînements. Le groupe est également désireux de plaire à ses nombreux supporters qui les ont soutenus tout au long de la saison. L'équipe sera privée de GALLEJON entorse à la cheville et de BRUNACHE qui ne sera requalifié que MARDI. Mais le tandem Michel BLANC - Olivier BOTELLA peut trouver dans l'effectif les jeunes susceptibles de pratiquer le jeu qui convient à ce type de match. Pour cette rencontre importante pour la suite de la saison, la foule des grands jours est attendue autour de la pelouse fétiche du rugby BAGNOLAIS. Le Club, les joueurs, l'encadrement et l'ami FIFI ont tenu à la présence de la PENA << FAI DE BRUT de l'ARDOISE >> pour clore, dans la bonne humeur, cette saison à St EXUPERY. Composition de l'équipe : STEPHEN, GARRIGA, MAHIEU, RECZEK, LEGENDARME, CHEVALIER, LASSIA, MARTIN (m), BOREIL (o), LAURENS, SALVADOR, HONNO, GIROIRE, LEVY, DESPREZ, SECONDE, ALVERNHE, BERTELO, GRACIA, METOI, MILLET, VACAS.

Dimanche 18 Mars 2007

Dimanche 18 Mars 2007, les Seniors recevaient Graveson.
RCBM 29 - 8 GRAVESON

"Température printanière, très bon terrain, Arbitrage de M. MUNOZ du comité de PROVENCE.
Score mi-temps : BAGNOLS 17 – GRAVESON 0
Pour BAGNOLS : 4 essais HONNO (2), GIROIRE, BORREIL
1 PENALITE : DESPRES
3 Transformations : DESPRES
Pour GRAVESON : 1 essai AUBERT
1penalite : CASALLES

Grâce à une entame de match époustouflante, les bagnolais ont remporté une précieuse victoire qui les place en bonne position pour le classement final.
Après une minute de recueillement à la mémoire de leur ami CHRISTIAN MARTINS, les jaunes et noirs, qui ont pris l’engagement, déboulent dans le camp visiteur, récupèrent un ballon en touche sur lancé adverse et obtiennent une pénalité qui permet à DESPRES d’ouvrir le score.
BAGNOLS 3 - GRAVESON 0
Le capitaine ERWAN METOIS et ses coéquipiers ne relâchent pas la pression et, suite à une attaque grand côté avec BRUNACHE et LAURENS, c’est HONNO qui inscrit le premier essai du match à la 20ème minute. La transformation est réussie.
BAGNOLS 10 - GRAVESON 0
Alors qu’on pourrait s’attendre à un relâchement logique des bagnolais, on assiste à des relances sans cesse qui maintiennent les visiteurs dans leur camp et sur l’une d’elles, amenée par SALVADOR, la balle parvient à GIROIRE qui concrétise. DESPRES transforme.
BAGNOLS 17 - GRAVESON 0
Les joueurs de LA SOULE parviennent néanmoins à sortir la tête de l’eau mais une première pénalité passe de peu à côté.
La mi-temps survient alors que les visiteurs bousculés jusque là reviennent dans la partie.Après les agrumes, les roses occupent le camp bagnolais et vont marquer logiquement un essai par le centre AUBERT. La transformation frôle le poteau.
BAGNOLS 17 - GRAVESON 5
Les JAUNES ET NOIRS, qui reprennent leur second souffle, enregistrent les entrées de SECONDE, CHEVALIER, MILLET, LEVY. Dans un regroupement un peu chaud, BRUNACHE est pris par la patrouille et se voit sanctionné d’un sévère carton rouge.
A quatorze et avec les entrées de BERTELO, LEGENDARME et VACAS, les bagnolais reviennent dans le camp visiteur grâce au pied de LAURENS et, suite à une mêlée, BORREIL s’échappe au ras et crucifie l’équipe de GRAVESON. DESPRES transforme.
BAGNOLS 24 - GRAVESON 5.
Les visiteurs ne baissent pas les bras et obtiennent une pénalité en bonne position qui permet à CASELLES d’engranger 3 points pour son équipe.
BAGNOLS 24 - GRAVESON 8.
Dans le dernier quart d’heure, l’encadrement technique BAGNOLAIS qui sent que le point
de bonus est accessible, pousse ses joueurs et après une attaque grand champ, c’est HONNO qui marque son deuxième essai.
BAGNOLS 29 - GRAVESON 8.
Il reste une poignée de minutes à jouer mais le match correct jusque là tend à se durcir.
L’ arbitre, M. MUNOZ, abrège les arrêts de jeu et siffle la fin de cette rencontre sous les ovations d’un public chaleureux et reconnaissant, heureux de voir les jeunes BAGNOLAIS accéder à la finale de PROVENCE et à un 32ème de finale du CHAMPIONNAT DE France.

"Guy Lauzent"


Image Hosted by ImageShack.us

EDITO - Vendredi 16 Mars 2007

BAGNOLS - GRAVESON "Retour des jeunes bagnolais sur leur stade fétiche de St EXUPERY avec la venue d’un prétendant au titre : La Soule GRAVESONAISE. Pour cet avant dernière rencontre à BAGNOLS, les amateurs de rugby pourront assister, dimanche après-midi à partir de 15 heures, à un match passionnant entre le 1er et le 3ème du championnat de Promotion d’Honneur du comité de PROVENCE. La SOULE GRAVESONAISE, après un départ moyen, réalise un bon parcours dans cette poule serrée. Avec seulement 4 défaites, les protégés du Président Jean–Marc DI FELICE n’ont pas abandonné l’idée d’être présents à la FINALE DE PROVENCE. Ayant laissé un joker en route au cours d’un derby âprement disputé contre NOVES - St REMY, les joueurs de LA SOULE débarqueront sur les bords de la CEZE avec l’espoir de se replacer dans la course au titre. Au match aller, les jaunes et noirs s’étaient inclinés d’un petit point, GIROIRE et ses acolytes s’étant heurtés à une défense intelligente qui avait muselé les charges des 3/4 bagnolais. La SOULE reste, malgré l’enjeu, une équipe joueuse qui pratique un rugby de mouvement sans négliger les fondamentaux du jeu d’avant. Du côté bagnolais, après la déconvenue du match contre PERTUIS, joueurs et encadrement ont pris conscience que rien n’était facile dans cette poule et que chaque rencontre, chaque adversaire n’était pas à prendre à la légère. Les protégés du Président BERTHOMIEU sont à un match d’une finale de PROVENCE face à un adversaire qui affiche les mêmes ambitions ; ils ne doivent rien laisser au hasard et tout faire pour éviter de se retrouver le dos au mur lors de la dernière journée. Les entraîneurs BLANC et BOTELLA auraient aimé faire confiance au groupe vainqueur à PLAN d’ORGON mais MAHIEU blessé et RECZECK indisponible seront absents. On enregistre néanmoins les rentrées de GIRARD, CHEVALIER et LEGENDARME au sein du groupe. L’abnégation, le respect de l’adversaire et l’envie de jouer devront être le moteur de cette jeune équipe BAGNOLAISE, soucieuse de se faire plaisir et de faire plaisir aux nombreux supporters qui ne manqueront pas de ceinturer la pelouse du stade St EXUPERY. Pour ce qu’on peut considérer comme une demi-finale de PROVENCE le groupe sera formé de : SECONDE, MONTEYREMARD, GARRIGAT, STEPHEN, ALACID, GIRARD, VICENTE, GRACIA, METOI, BORREIL (M), BRUNACHE(O), LAURENS, GIROIRE, HONNO, SALVADOR, DESPRES, LEGENDARME, BERTELO, MILLET, LEVY, CHEVALIER, VACAS." "Guy Lauzent"

Dimanche 04 Mars 2007 - Quel match des Seniors !

"Beau temps - bon terrain – très bon arbitrage de Jean-pierre BOUTET du comité du CENTRE, bien aidé par ses deux assistants du comité de PROVENCE.
Mi-temps : PLAN d’ORGON 7 BAGNOLS 3
Pour PLAN d’ORGON :
3 essais : collectifs (2) GOUTIER 1
2 Buts après essai GOUTIER
1 Pénalité GOUTIER
Pour BAGNOLS :
2 essais : HONNO - GRACIA
1 But après essai DESPREZ
4 Pénalités : DESPREZ (2) LAURENS (2)

Grâce à un match héroïque dans une ambiance hostile, les jeunes bagnolais ramènent leur plus belle victoire de la saison et font un grand pas vers la finale de PROVENCE.
Dès le coup d’envoi, les noirs montrent leur volonté d’impressionner les visiteurs. Les premières percussions sont toutes ponctuées de gestes interdits et l’arbitre Jean-Pierre BOUTET doit sévir.
Durant le premier quart d’heure, pas moins de 3 pénalités, dont une ponctuée d’un carton jaune, seront concédées par les planais en bonne position, mais il faudra attendre l’approche de la première demi-heure pour voir DAMIEN DESPREZ ouvrir le score.
PLAN d’ORGON 0 BAGNOLS 3
Evidemment ce jeu rude est éprouvant et MAHIEU sort se faire soigner. Plusieurs attaques bagnolaises grand champ ne donnent rien.
Les locaux bloqués par une défense jaune groupée autour de GIROIRE avec FERNANDEZ, HONNO et MILLET trouvent leur salut avec un ballon porté et un essai collectif, transformé par GOUTIER.
PLAN d’ORGON 7 BAGNOLS 3
Après les agrumes, les locaux déchaînés tentent de tuer le match, mais les avants bagnolais se montrent intraitables avec notamment RECZEC et VICENTE omni-présents.
Sur une bonne attaque BORREIL – GIROIRE, le ballon parvient à HONNO qui tape au pied pour lui-même, gagne son duel et inscrit le 1er essai bagnolais ; son compère DESPREZ passe une transformation difficile.
PLAN d’ORGON 7 BAGNOLS 10
Il s’ensuit alors une course poursuite entre des joueurs décidés à rester maître chez eux, et des bagnolais qui sans cesse reviendront au score.
Sur le renvoi, PLAN d’ORGON impose une énième épreuve de force et après plusieurs mêlées tout prés de l’en but BAGNOLAIS, le numéro 10, GOUTIER, inscrit un essai ; qu’il transforme.
PLAN d’ORGON 14 BAGNOLS 10
L’action a laissé des traces dans le camp jaune et noir : BERTHELO – SECONDE et ALVERNHE remplacent ALACID - MAHIEU et MONTEYREMARD qui ont beaucoup donné. Les joueurs planais vont se mettre à la faute et DESPREZ permet à son équipe de se rapprocher.
PLAN d’ORGON 14 BAGNOLS 13
Le public provençal est dechaîné surtout quand le puissant pack d’ORGON marque un essai collectif laissant au passage ALVERNHE au tapis.
PLAN d’ORGON 19 BAGNOLS 13
Mais les jeunes rhodaniens avaient des tripes et sur une balle éjectée par BORREIL, BRUNACHE sert STEPHEN qui envoie son copain GRACIA derrière la ligne.
PLAN d’ORGON 19 BAGNOLS 18
Bagnols va à nouveau creuser l’écart grâce à une pénalité réussie par LAURENS qui remplace DESPREZ, sonné par le numéro 20 MARIO qui prend un carton rouge...
PLAN d’ORGON 19 BAGNOLS 21
On entre dans les arrêts de jeu et suite à une faute en touche, BAGNOLS concède une pénalité.
PLAN d’ORGON 22 BAGNOLS 21
Michel Blanc, Olivier BOTELLA et Jean-Paul VICENTE rameutent les troupes, GARRIGA glisse au talon et VICENTE rentre à nouveau.
Les BAGNOLAIS obtiennent l’ultime pénalité que LAURENS réussit.
PLAN d’ORGON 22 BAGNOLS 24
Sur la dernière action, les Planais tentent le tout pour le tout mais BRUNACHE se couche sur un ballon chaud et l’excellent Jean-Pierre BOUTET siffle la fin de la rencontre au grand soulagement des BAGNOLAIS meurtris mais conscients d’avoir réalisé une grosse performance.
SCORE FINAL : PLAN d’ORGON 22 BAGNOLS 24

" Guy Lauzent"

EDITO - Vendredi 02 Mars 2007

PLAN d’ORGON - BAGNOLS Dimanche 4 Mars 2007 "Quinzième journée du championnat de PROMOTION d’Honneur du COMITE DE PROVENCE avec le choc entre les deux leaders : PLAN d’ORGON et BAGNOLS. A quelques encablures de la fin du championnat, cette rencontre revêt une importance capitale dans la mesure où le vainqueur aura, sauf gros passage à vide, son billet pour la finale de Provence. Le vaincu devra quant à lui cravacher ferme pour éviter le retour de GRAVESON quelque peu en retrait mais qui n’a pas abdiqué. Au match aller au terme d’une rencontre hachée, jouée à l’ancienne, les BAGNOLAIS s’étaient imposés, certes avec le bonus, mais sur un score très serré. Le Rugby Olympique Planais possède un cinq de devant impressionnant qui lui permet d’engranger des victoires tant à l’extérieur qu’à domicile. Ce rugby statique dans un petit périmètre donne le tournis aux adversaires qui cherchent l’épreuve de force. Le jeu debout fait la force de la formation planaise. Du côté bagnolais pour ce dernier déplacement de la saison en championnat on s’attend à un match difficile .Encore une fois il faudra contourner l’adversaire. Le rôle de la charnière sera déterminant pour amener le plus vite possible le ballon vers les extérieurs. Comme aurait su si bien dire notre ami CHRISTIAN avec son sens de la métaphore : "A un rugby de tranchée il faudra répondre par un rugby de mouvement." Les protégés de MICHEL BLANC et OLIVIER BOTELLA ont été sérieux aux entraînements de la semaine ; à l’approche d’une possible qualification, on sent monter la pression mais c’est une sensation agréable que seules les phases finales peuvent apporter. Les jaunes et noirs ont les moyens de faire un grand pas vers la qualification dès dimanche aux portes des Alpilles, alors : "Faites vous plaisir, faites nous plaisir." Le groupe sera très proche de celui aligné contre St Gilles : MONTEYREMARD, GARRIGAT, STEPHEN, VICENTE, GRACIA, CHEVALIER, RECZEK, METOIS, BOTELLA Olivier, BORREIL (M), LAURENS (O), GIROIRE, HONNO, VACAS, DESPRES, MAHIEU, ALVERNHE, ALACID, ZOLDAN, LASSIA, MILLET, FERNANDEZ, LEVY.

"Guy Lauzent"

Dimanche 18 Février 2007

"Temps pluvieux, pelouse grasse, 250 spectateurs, Arbitrage de Fabrice ROUDERE du comité de Provence.
Carton jaune St gilles : Monnier
Carton rouge St Gilles : Vidal (indiscipline)
Pour BAGNOLS 3 essais :
LEVY-LAURENS-RECZEC
1 Pénalité LEVY
2 transformations LEVY

Pour St Gilles 1 essai collectif
1 Transformation CHANTOU
2 Pénalités CHANTOU

Match joué devant une bonne chambrée malgré le temps maussade et pluvieux qui a persisté une bonne partie de la journée. Les jeunes Bagnolais ont su contrecarrer le jeu des visiteurs plus en phase avec les conditions climatiques pour s’imposer plus facilement que ne l’indique le score.
La première période sera à mettre au compte des avants jaunes et noirs groupés autour d’un solide MONTEYREMARD épaulé par STEPHEN, GIRARD, ALACID et MAHIEU.
Après plusieurs tentatives infructueuses par MILLET, GRACIA et GIROIRE, c’est à Michael LEVY qu’échouera l’honneur d’ouvrir le score par une pénalité en position moyenne.
BAGNOLS 3 – SAINT GILLES 0
La couverture BAGNOLAISE avec HONNO et DESPRES maintient les bleus dans leur partie de terrain et la mi–temps survient sur un score flatteur pour les visiteurs.

Après les agrumes, on sent des St-GILLOIS plus déterminés, jouant plusieurs ballons debout. Mais ce sont les jaunes et noirs qui vont prendre le large par une attaque petit côté, menée par BRUNACHE omniprésent et FERNANDEZ qui envoie LEVY entre les perches. La transformation est réussie.
BAGNOLS 10 – SAINT GILLES 0
Le derby est correct. Du côté Bagnolais, LAURENS entre à l’ouverture et BRUNACHE glissse à la place de son compère BORREIL à la mêlée.
GARRIGA, METOI et VICENTE multiplient les charges et sur une attaque grand côté, LAURENS aplatit ; La transformation de LEVY donne de l’air aux bagnolais.
BAGNOLS 17 – St GILLES 3
On note les entrées en jeu de RECZEC , CHEVALIER et LASSIA qui redonnent du tonus à l’équipe bagnolaise. Après deux tentatives qui échouent de peu par précipitation, c’est Nicolas RECZEC qui conclue un beau mouvement collectif par un essai en coin. Non transformé.
BAGNOLS 22 - St GILLES 6.
On entre dans les arrêts de jeu et les supporters BAGNOLAIS, ravis, poussent leurs jeunes favoris à inscrire le point de bonus mais ce sont les visiteurs qui, grâce à un sursaut d’orgueil, clôturent la marque par un essai collectif.
SCORE FINAL :
BAGNOLS 22 – SAINT GILLES 13

" Guy Lauzent"

EDITO - Vendredi 16 Février 2007

"Reprise du championnat de PROMOTION D’HONNEUR après les deux journées du TOURNOI des 6 NATIONS avec la venue du R.C.St Gilles à St EXUPERY. La rencontre est prévue ce Dimanche 18 Février à 15 heures ; Placés en embuscade à quelques points des 3 leaders (ORGON, BAGNOLS et GRAVESON) les protégés du président ROMAN, au regard d’un calendrier favorable, peuvent s’intercaler et jouer les trouble-fête dans le classement final de ce championnat très disputé. Bien équipés devant, les camarguais possèdent également une défense bien organisée ne s’inclinant souvent que par le minimum. C’est donc une formation solide qui se déplacera sur les bords de la Cèze dans l’espoir de faire un résultat. Au match aller, les bagnolais, menant au score à la pause, avaient dû s’incliner devant la furie camarguaise en fin de rencontre. Pour les protégés du Président BERTHOMIEU l’heure n’est plus aux états d’âme. Il reste 3 rencontres à domicile pour un déplacement ; l’équipe a son destin en mains. La seconde place, synonyme de finale de PROVENCE, est jouable à condition de ne rien lâcher à la maison. Les entraîneurs ont bien travaillé mercredi et Olivier BOTELLA a profité des juniors pour organiser une bonne opposition en touche. Les lignes arrières, sous la conduite de MICHEL BLANC, ont travaillé la rapidité dans la transmission de balle. Au risque de se répéter, on peut affirmer que le salut des jaunes et noirs passera par le jeu au large. La commission de discipline a suivi scrupuleusement le rapport de l’arbitre de SALINDRE qui n’a pas jugé sévèrement les réflexes involontaires de BRUNACHE et ZOLTAN et ceux–ci seront requalifiés pour cette rencontre. Si le temps est de la partie, on attend beaucoup de supporters ce Dimanche après-midi autour du stade SAINT-EXUPERY." Guy Lauzent

Composition de l'équipe senior : Le groupe, modifié après la blessure à l’entraînement de SALVADOR, devrait être composé de : MONTEYREMARD, GARRIGAT, SECONDE, STEPHEN, VICENTE, GRACIA, CHEVALIER, RECZEK, METOI, BOTELLA Olivier, BORREIL (M), LAURENS (O), GIROIRE, HONNO, VACAS, DESPRES, MAHIEU, ALVERNHE, ALACID, ZOLDAN, LASSIA, MILLET, FERNANDEZ.

Dimanche 04 Février 2007

Dimanche 04 Février 2007, les Seniors se déplaçaient à Salindres.
Salindres 22 - 19 RCBM

Dimanche 14 Janvier 2007

Les seniors du R.C.B.M. se rendent à APT pour la 11ème journée du championnat de Promotion d’Honneur du comité de PROVENCE. La contre performance des protégés du président BERTHOMIEU face à PERTUIS doit absolument être effacée et chacun mesure aujourd’hui l’importance de cette confrontation. Les protégés de Philippe Girard s’étaient certes inclinés au match aller mais en encaissant deux essais dans les 5 dernières minutes, alors que le score restait très serré. Avec une ligne d’avants très solide les joueurs d’APT ne manquent pas de panache puisque, suite à une courte défaite, ils ont inscrit 19 points face à NOVES - St REMY. Classé à la 6ème place, le club vise une qualification et la motivation des verts et noirs sera, à n’en pas douter, intacte. Par le passé beaucoup de bonnes formations ont baissé pavillon sur la pelouse du stade VITON où les locaux savent se montrer rugueux et accrocheurs au bon sens du terme. Pour les bagnolais le match face à PERTUIS a, on l’espère, eu le mérite de ramener sur terre des éléments qui tiraient déjà des plants sur la comète. Les entraînements de la semaine ont permis aux responsables techniques (BLANC, EVESQUE et BOTELLA) d’analyser les imperfections du match de dimanche et de préparer le groupe pour cette rencontre délicate. L’équipe bagnolaise est jeune, la qualité de ce groupe est certaine, mais en rugby comme dans d’autres disciplines sportives l’humilité et l’abnégation sont des vertus incontournables pour bien figurer dans une compétition en fin de saison. Une semaine avant le début des 15 jours d’animations prévues dans la ville dans le cadre de la coupe du monde, les hommes du capitaine GIROIRE combleraient de bonheur leurs entraîneurs, leurs dirigeants et leurs fidèles supporters en ramenant un résultat positif de ce difficile déplacement dans le LUBERON. Le groupe sera connu à l'issue de l'entraînement de vendredi. "Le groupe qui se déplacera à APT sera privé de Julien GUEYNE, blessé, et de Nicolas RECZEK, indisponnible, mais il enregistrera les entrées de Erwan METOIS, Gaetan CALLEJON, Martin VICENTE et Thomas STEPHEN." G.L. Apt 23 - 13 RCBM

Dimanche 07 Janvier 2007

L'équipe fanion recevait Pertuis. RCBM 8 - 15 Pertuis

Image Hosted by ImageShack.us

Bilan de l'équipe fanion

A la trève, le bilan est positif. En effet, le RCBM occupe la première place du championnat Promotion honneur de Provence, avec 6 victoires et seulement 2 défaites. De plus, de ces deux défaites, le RCBM est revenu avec le point de bonus défensif. Cette première partie de championnat est plutôt prometteuse car le RCBM n'a reçu qu'à 3 reprises et s'est déplacé 5 fois. Petit bémol, une infirmerie qui ne désemplit pas avec pas mal de joueurs cadres, mais grâce à un effectif riche et un collectif soudé, les résultats sont là.

Dimanche 26 Novembre 2006

"Défaite des bagnolais devant une équipe très joueuse ; Graveson 10 - 9 RCBM. Très bon arbitrage de Mr Conde, facilité par le comportement des 30 acteurs. Même si on a perdu, des matchs comme ça, en tant que spectateurs, on en redemande." Jean-Paul Vicente

Photos

Dimanche 12 Novembre 2006

Le RCBM recevait Plan d'Orgon. Victoire des atomistes. RCBM 32 - 21 Plan d'Orgon

Photos

Dimanche 22 Octobre 2006

Ce dimanche, l'équipe fanion se déplaçait à Saint-Gilles. Saint-Gilles 13 - 11 RCBM

Photos

Dimanche 15 Octobre 2006

Les seniors recevaient leurs homologues de Salindres. RCBM 26 - 0 Salindres Beaucoup de monde à St Exupéry pour le deuxième match bagnolais à domicile. 4 essais ont été inscrits par David Honno (2), MIckael LEVY et Yoyo LAURENTS . Bonne rentrée de Maxime PUZIN dans le groupe séniors. Avec le beau temps les bébés étaient de sortie, Franck GIROIRE et Olivier LEGENDARME ont pouponné durant la 3ème mi-temps. Parmi les spectateurs beaucoup d'amies du R.C.B.M., ainsi que des joueurs au repos forcé ; parmi eux Damien PAILHON, beau bébé de 1,95m qui évolue à Aix en espoir, bléssé actuellement il ne manque aucun match à St Exupéry. Dimanche 22 Octobre déplacement à St Gilles. Prochain match à Bagnols le 12 Novembre contre Plan d'Orgon.

Photos

Dimanche 08 Octobre 2006

L'équipe fanion du RCBM se déplaçait à Miramas. Miramas 5-35 RCBM

Dimanche 01 Octobre 2006

Ce dimanche 01 octobre 2006, les Seniors du RCBM ont reçu leurs homologues d'Apt. RCBM 24-10 Apt Rugby

Photos

Dimanche 24 Septembre 2006

Pour leur première journée du championnat, les seniors se sont déplacés à Pertuis. Pertuis 3 - 6 RCBM